Jacques

Samantha
Francis
Charles
       

FRANCIS LE COMTE
Percussionniste, arrangeur et chanteur.
autodidacte et versatile

Il joue des percussions à sept ans. À treize ans, il est engagé pour jouer dans des célébrations de mariages. Il est adolescent lorsqu’il fonde son premier band Heros qui fait partie de son quotidien pendant deux ans.

Ensuite, à dix-neuf ans, il se rend à Vancouver, ville de prédilection où il s’initie aux tablas. Il revient au Québec à l’âge de vingt-cinq ans. Il fait ses débuts avec Sylvain Marcotte, Pierre Verville (pianiste de renommée internationale), Christian Cusson et plusieurs autres piliers de la musique d’ici et d’ailleurs. Il forme avec Christian Cusson, le duo Doumdoum et part en tournée pendant six ans. Par la suite, il travaille avec Frédéric Angers, ce qui fut une porte d’entrée le menant à travailler à des spectacles mis sur pied par des équipes de production d’émissions populaires, tels que : Omerta, Virginie et Les Bougons. Il se produit alors dans quelques’unes des plus belles salles du Québec, tels que : Le Lion d’Or, La Place des Arts ou encore le Vieux Munic. Quelques années plus tard, il fait la rencontre d’Éric Desranleau, co-fondateur du groupe Mes Aieux. Ils participent ensemble au spectacle de la LNI donné au Grand Théâtre de Québec en mémoire de Robert Gravel. Pendant quelques temps, il vit à la campagne, ce qui lui laisse le temps nécessaire à parfaire son talent.

C’est en 2012 qu’il rencontre Samantha Duchemin et Jacques Favreau, co-fondateur de MadrigalJam. Depuis ce temps, il compose aussi des rythmes World Beat inspirés par une musique aux couleurs brésiliennes et marocaines.

 

 

 

Photo : Christian Morency (Haut),
Georges Dutil (Bas)